Les planètes

Comment reconnaître les planètes ?

Pour la navigation astronomique, nous n'utilisons que les 4 planètes visibles à l'oeil nu : Vénus, Mars, Jupiter et Saturne.

A la différence des étoiles qui restent fixent les unes par rapport aux autres, les planètes se déplacent par rapport aux étoiles. Il est donc impossible de les faire figurer sur une carte du ciel fixe ou sur un "star finder". Dès lors il n'y a que 2 moyens pour les identifier :

1 - Avec le logiciel Stellarium : c'est sans aucun doute le meilleur moyen de reconnaître et d'identifier les planètes.

2 - Avec des cartes pour la période concernée, telles celles paraissant tous les mois dans des revues d'astronomie, comme Ciel et Espace, par exemple.

Notez bien que jour après jour, comme les autres astres, les planètes se retrouvent à la même heure au même endroit, à peu de choses près. Celles que vous aurez découvertes le premier soir seront de nouveau là le lendemain.

Comment viser une planète ?

Les conditions de visée d'une planète sont très comparables à celles décrites pour les étoiles :
La visée ne peut se faire que lorsque la planète et l'horizon sont visibles. Au crépuscule ou à l'aube, donc.
Préparez vos visées en déterminant à l'avance l'azimut et la hauteur des planètes qui vous intéressent. C'est facile : ce sont probablement les mêmes que la veille !
Utilisez de préférence un tube vide à la place de la lunette, sur votre sextant. En effet, même pour les planètes la lunette grossissante est inutile.
Au crépuscule, commencez vos visées par la planète qui apparaît en premier. La plus brillante (Vénus), ou la plus à l'Est.
A l'aube, commencez par la planète qui risque de disparaître en premier, la plus petite, ou la plus à l'Est.
Vous pouvez évidemment mélanger la visée de planètes et d'étoiles, à la seule condition d'avoir clairement identifié chacune d'elles. Visez 2 ou 3 astres les uns après les autres en notant pour chacun d'eux l'heure exacte de sa visée, ainsi que la hauteur, évidemment. Comme entre-temps votre bateau n'aura pas beaucoup avancé, vous pourrez faire les 2 ou 3 calculs en utilisant la même position estimée.

Comment calculer la position d'une planète ?

Les éphémérides des planètes ne se trouvent que dans les Ephémérides Nautiques (exemple pour le 12 mai 2010) :

Pour chacune des planètes, on y trouve :
1 - La colonne de l'angle horaire AHao origine , heure par heure ;
2 - La colonne de la déclinaison D origine, heure par heure ;
3 - La valeur de l'incrément v qui, ajouté (ou retranché, selon son signe) à 15° (valeur constante), donne la valeur de la variation horaire de AHao ;
4 - La valeur de la variation horaire de D.

La procédure de calcul de la position d'une planète est dès lors très comparable à celle du soleil :

1 - La Déclinaison : elle varie très lentement. On peut donc l'évaluer à l'oeil, ou bien si l'on est matheux, appliquer exactement la même formule que pour le soleil :
D planète = D origine + d x écart entre l'heure des éphémérides et l'heure de l'observation.

2 - L'Angle Horaire : il se calcule comme pour le soleil : AH planète = AHao origine + (15° + v) x écart entre l'heure des éphémérides et l'heure de l'observation.

Exemple de calcul :
Position de Vénus, le 12 mai 2010 à 20h37m42s ?

En utilisant les éphémérides ci-dessus :
1 - La déclinaison de Vénus : N 24° 27.1' + 0.3' x 37m 42s = N 24° 27.3'
2 - L'angle horaire de Vénus : 90°0.3' + (15° – 0.8') x 37m 42s = 99°25,3'

Comment corriger la visée d'une planète ?

On procède exactement comme pour les étoiles :
On peut utiliser la même table de corrections que pour le soleil, mais en ne tenant pas compte du demi-diamètre. C'est très facile : il suffit d'enlever 16'.
On peut aussi utiliser les tables spéciales des Ephémérides Nautiques (Tables VIII)

Comment calculer une Droite de Hauteur de planète ?

C'est exactement la même chose que pour le soleil : une fois calculé D (Déclinaison), AHl (Angle Horaire local) et L (Latitude), on utilise les mêmes méthodes (automatique, semi-automatique, manuelles) avec les mêmes outils (calculatrice, HO-249 vol. 2 ou 3, Dieumegard et Bataille...)

Voici, par exemple, un Canevas de calcul de la méthode semi-automatique rempli pour le calcul d'une droite de hauteur sur Vénus :

Nota : nous avons laissé les résultats des calculs en degrés décimaux, tels qu'ils apparaissent sur la calculatrice.

Comment tracer une droite de hauteur de planète ?

Exactement de la même façon que pour une droite de hauteur de soleil.
Mais comme vous aurez utilisé la même position estimée pour les 2 ou 3 calculs, vous n'aurez aucun transport de droite à faire : la précision du point est ainsi très augmentée.

Retour a la page d'accueil